PGE & Mesures de soutien avec l’appui des banques et de l’Etat

PGE & Mesures de soutien avec l’appui des banques et de l’Etat

Accueil / PGE & Mesures de soutien avec l'appui des banques et de l'Etat

Prêt Garanti par l’État : différé d’un an supplémentaire

Information actualisée le 26 mars 2021

L’allongement possible du différé de remboursement du PGE fait partie des mesures annoncées par Bruno Lemaire le 14 janvier 2021 :

“Toutes les entreprises qui le souhaitent, quelles que soit leur activité et leur taille, auront le droit d’obtenir un différé d’un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur prêt garanti par l’État... Afin de de décider de leurs plans de remboursement, les entreprises sont invitées à se rendre auprès de leurs conseillers bancaires.”

Dans son explicitation des modalités du PGE, le site economie.gouv.fr précise :

  • Aucun remboursement n’est exigé la 1ère année. 2 à 4 mois avant la date anniversaire du PGE, le chef d’entreprise prendra la décision sur le remboursement : il pourra décider de rembourser immédiatement son prêt, de l’amortir sur 1 à 5 ans supplémentaires, ou de mixer les 2.
  • Dans le cadre du dialogue approfondi et régulier auquel les banques invitent leurs clients avant qu’ils ne prennent cette décision, les banques s’engagent à proposer de façon personnalisée les modalités d’amortissement qui correspondent le mieux à la situation du client et à ses besoins.

Ainsi, il sera possible d’intégrer dans la phase d’amortissement une nouvelle période d’un an où seuls les intérêts et le coût de la garantie d’État seront payés, en restant dans une durée totale de prêt de 6 ans (durée maximale voulue par la Commission Européenne).

Pour les PME, dans les conditions actuelles de taux et en fonction de la durée d’étalement choisie pour l’amortissement, les banques se sont engagées à proposer une tarification maximale de :

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023,
  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

En outre, l’État pourra accorder des prêts directs si certaines entreprises ne trouvent aucune solution de financement :

  • Ces prêts d’État pourront atteindre jusqu’à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés ; 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés.
  • Pour les entreprises de plus de 50 salariés, l’État pourra accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois de chiffre d’affaires.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

  • pge_saison_SRConseil

    Un PGE "saison"

    Ce PGE saison capitalise sur toutes les forces du PGE classique, notamment une distribution simple, de proximité, et donc massive, tout en faisant bénéficier l’entreprise ou le professionnel de conditions plus favorables qui permettent de mieux répondre aux besoins de ceux dont l’activité est plus saisonnière.

    Il est ouvert aux secteurs liés au tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de l’évènementiel, du sport, du loisir et de la culture, qui sont durement touchés par l’interruption d’activité liée à l’application des mesures sanitaires.
    Pour une même entreprise, il permet de substituer au plafond s’appliquant normalement aux PGE (dans le cas général fixé à 25% de son chiffre d’affaires du dernier exercice clos ou 2 ans de masse salariale lorsqu’il s’agit d’une entreprise innovante ou de moins d’un an), un plafond calculé comme la somme des 3 meilleurs mois de chiffre d’affaires du dernier exercice clos.

  • bpi-france-banque-publique-d-investissement

    Difficultés avec votre banque

    Des prêts de trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie pourront être garantis auprès de BPI France.

    Pour accompagner les entreprises impactées par l’épidémie de Coronavirus, Bpifrance a activé différentes mesures de soutien :

    • l’octroi de la garantie Bpifrance, qui voit sa quotité portée à 70 %, pour les prêts de trésorerie accordées par les banques privées françaises,
    • la prolongation des garanties classiques des crédits d’investissement, pour accompagner les réaménagements opérés par les banques, sans frais de gestion,
    • le réaménagement des crédits moyen et long terme pour les clients de Bpifrance, sur demande motivée par le contexte.

    Pour se renseigner auprès de Bpifrance sur ces mesures, un numéro vert a été mis en place : 0 969 370 240.

    Pour toute difficulté de financement, vous pouvez en outre contacter votre correspondant TPE / PME de la Banque de France qui peut vous accompagner sur cette thématique :

    • Cliquez ici pour consulter le site des correspondants TPE / PME pour mieux les connaitre
    • Cliquez ici pour retrouver les coordonnées de votre correspondant TPE / PME

    En savoir plus : https://www.bpifrance.fr/

    Si toutes ces démarches ne fonctionnaient pas, vous pourrez ensuite nous saisir via la médiation de Crédit :

    https://entreprises.banque-france.fr/accompagnement-des-entreprises/comment-le-mediateur-du-credit-peut-il-maider

Retour au sommaire
contact

Un accompagnement ? Un conseil ? Un devis ?

Contactez-nous !