« Retour à la liste

Face aux incertitudes en matière de changement climatique, de ressources et de fragilité des économies montagnarde, la région Rhône-Alpes propose une approche prospective à l’horizon 2040.

Télécharger la fiche au format PDF

Montagne 2040 est une étude menée par Claude Comet, Conseillère régionale de Rhône-Alpes déléguée à la montagne, aux parcs et au tourisme. Elle est entièrement consacrée à ce territoire important représentant près des 3/4 de la superficie de la région et la moitié de sa population. Une multitude d’acteurs a choisi de prendre part à cette étude, des élus aux associations en passant par les socio-professionnels et le secteur du tourisme.

Différents scénarios et autant de visions différentes de la Montagne

Le rendu de cette étude offre 4 scénarios.

Le premier, nommé « au fil de l’eau », consiste à ne rien changer de la situation actuelle, le secteur public privilégiant la gestion des urgences au jour le jour et les réductions de budget allouées à ce type d’action. En d’autres termes, l’exode des montagnes est condamné à se poursuivre au profit des agglomérations et métropoles.

Le scénario « Atout montagne » est celui qui profiterait le mieux à ce territoire. Les acteurs publics comme privés décident de faire de la montagne un espace dynamique d’avenir, en mettant l’accent sur les composantes touristiques, agricoles et industrielles en prenant garde d’adapter chaque projet aux spécificités du territoire en question.

La « sanctuarisation de la montagne » met uniquement l’accent sur la préservation des ressources naturelles. La montagne devient alors la destination d’une population plutôt aisée cherchant à s’évader de l’espace urbain.

Le dernier scénario est nommé « parc d’attraction ». La montagne est devenue un lieu de fête et d’amusement où les sports de neige et autres loisirs sont praticables toute l’année.

Quatre propositions pour l’avenir de la montagne

De manière globale, il est aujourd’hui important de préserver et valoriser les nombreux atouts que peut offrir la montagne. Une approche globale est conseillée, impliquant les secteurs touristique, industriel et agricole. Le Président du Conseil Régional Jean-Jack Queyranne a concrétisé cette réflexion par 4 propositions. Il encourage la création d’un conseil régional de la montagne, l’intervention de la région Rhône-Alpes, la rédaction d’une charte régionale de la montagne et la mise en place d’une « labellisation Montagne 2040 ».

Grâce à nos 20 ans d’expérience dans le secteur, notre équipe Intersaisons accompagne plus de 1 000 professionnels de la montagne dans leur gestion comptable, fiscale, juridique et dans leur protection sociale. Retrouvez nos cabinets spécialisés dans les professions de plein air à Annecy, Albertville, Bourg-Saint-Maurice, Chambéry, , Saint-Jean-de-Maurienne, Chamonix et Grenoble.


« Retour à la liste